Textes

Survivre

textes_14-survivreP.S. : Texte inspiré d’après un film, une chanson…

Une vie est vite ruinée. Comment peut-on vivre après ce que j’ai vécu ? Comment réussir à vivre après ce que j’ai subi ? Comment continuer à vivre après cette souffrance ? Pourquoi ça m’ait arrivé à moi ? Toutes ces questions resteront sans réponses.

J’ai tout essayé, vraiment tout essayé, mais rien ne change.

Mais pourquoi ça m’est arrivé à moi ? J’ai toujours cette question en tête, elle ne s’en va pas, elle me hante. Je veux qu’elle disparaisse. Mais il a fallu qu’il m’arrive un malheur ! Pour en savoir plus je vais vous raconter comment ma vie a basculé !

« Aujourd’hui, je rentre toute seule chez moi. Mes amis ont fini les cours plus tôt et mon frère n’avait pas cours cet après-midi. Je n’aime pas rentrée toute seule surtout par ce mois de novembre, alors pour me détendre, j’écoute de la musique. Pour rentrer chez moi, je dois passer par une petite forêt. Elle fait peur ! Je me dis plus vite traversé, plus vite rentrée mais la minute d’après je me suis retrouvé à terre me débattant d’un inconnu. Je ne sais pas ce qui s’est passé exactement parce que je me vois déambulé sur la route, mes vêtements à moitié déchiré, faillant me faire tuer. »

Le médecin qui m’a ausculté m’a dit que j’avais subi un viol, je me suis fait violer, oui, violer ! Vous avez bien lu ! Pourquoi ? C’est la question que je me pose tous les jours !

Comment une telle chose reste impunie ? Pour certains, parce qu’on ne les retrouve pas…

Peu de temps après ce viol, j’ai appris que j’étais enceinte de mon violeur… Comment peut-il en dormir la nuit de son acte ? Je n’arrive toujours pas à mis faire ! Et ma fille empathie de ma douleur parce qu’elle n’a pas mérité mon malheur. Elle m’hérite de l’amour. Mais comment l’aime alors qu’elle est le fruit du viol ?

Comment survivre après cet acte ? Comment aime l’enfant du viol ? Tel est la question ! Comment vivre après un tel malheur ? Toujours la même question qui revient et revient sans cesse sans jamais de réponse !

Mais le sourire de ma fille me redonne le sourire de jour en jour alors j’essaie de mis faire, de plus y penser. Oui, c’est ça qu’il faut que je fasse, ne plus y penser et regarder mon enfant grandir et s’épanouir de jour en jour. Un malheur qui devient un bonheur en fin de compte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s