Un Amour Inattendu

Chapitre 23

chapitre-23Anna est assise à table avec ses grands-parents et des membres de sa famille. L’ambiance est parfaite, son téléphone se met à vibrer, elle le sort discrètement et voit que Jake est en train de l’appeler. Elle quitte la table et s’en va s’isoler un instant.

  • Allô ?
  • Anna, hum…j’ai un petit problème avec Charlie.
  • Qu’est ce qui se passe ?
  • Et bien…disons qu’elle a fait une toute petite chute.
  • Quoi ?! hurle-t-elle.

Anna se tourne et voit toutes les têtes tournées vers elle. La jeune fille soupire et tente de se calmer.

  • Quel genre de chute ?
  • Une chute de mon lit…

Anna se tait un instant et tente de visualiser la hauteur. « Pour un bébé c’est putain de risqué non ? » se demande sa conscience en se grattant le sommet du crâne.

  • Tu es chez toi ?
  • Je suis chez le médecin.
  • Dans quel état est-elle ?
  • J’essaie de la tenir éveillé, elle ferme beaucoup les yeux.
  • Si tu lui as bousillé quelque chose je te jure que… dit-elle sur un ton menaçant.

Elle jette un coup d’œil vers la salle à manger et voit que tout le monde la regarde. « Putain mais vous n’êtes pas au cinéma, merde ! » hurle sa conscience, totalement folle de rage.

  • Je rentre.
  • Non, non, ce n’est pas la peine, c’est bientôt notre tour.
  • Je refuse d’attendre le diagnostic comme une débile, je te préviens que s’il arrive le moindre petit problème à ma fille, tu ne pourras plus jamais la voir.
  • Notre fille, c’est notre fille Anna. Ah et…si tu m’empêche de la voir, je vais chez les flics.
  • Oh mais vas-y, ils seront ravis de savoir que tu as fait tomber ta fille de ton lit, sa compte comme de la maltraitance, et ton droit de visite te passe sous le nez mon gars.
  • Mais dit moi…qui est avec Charlie en ce moment ? Tiens, c’est marrant mais c’est moi. Tu pourrais aussi passer pour la mauvaise mère Anna, arrête de me coller le rôle du méchant sur le dos à chaque fois qu’il y a un problème.
  • Monsieur COOPER.
  • Je te laisse, c’est à mon tour, dit-il avant de raccrocher.

Annabeth prononce son prénom quelque fois avant de brutalement raccrocher en grognant.

  • Espèce de…
  • Un problème Anna ?

Anna tourne la tête et voit sa grand-mère, elle lui demande de fermer la porte afin qu’elles puissent parler en toute tranquillité.

  • Le père de ma fille…

« Heu…rectification, c’est ton copain normalement. Pas juste le père de ta fille… » lui dit sa conscience en levant le doigt, hésitante.

  • Charlie est tombée de son lit.
  • Qu’est-ce qu’il s’est passé ? demande sa grand-mère
  • Je n’en ai aucune idée, je ne l’ai pas laissé parler.
  • Tu aurais dû le laisser parler au lieu de t’énerver.
  • Je sais, je sais mais ça m’énerve de pas pouvoir agir.
  • Demande à tes parents si tu peux retourner à Londres avec un de tes frères. Ils ont l’aire de s’ennuyer à mourir…

Anna regarde ses frères, assis à la table des enfants, ils sont tous sur leurs téléphones, avec un aire complètement désespéré. Daniel se bat avec l’une de leur cousine pour récupérer son téléphone. Anna remercie sa grand-mère et va voir Daniel. Elle pose sa main sur l’épaule de son frère et se penche vers son oreille.

  • Que dirais-tu de rentrer à Londres…
  • Oh pitié oui.
  • Alors amène-toi, on rentre.
  • Une petite seconde…Alex ?

La petite fille tourne la tête vers son coussin et le fixe en haussant les sourcils. Alex est blonde aux yeux bleu, vraiment ravissante.

  • Oui ?

Daniel tend la main vers Alex, qui lui fit un sourire avant de reprendre sa partie d’Angry Birds. Daniel soupire et lève ses bras en annonçant qu’il laissait tomber.

  • Alex, on doit s’en aller maintenant, prend le téléphone de Matthew, tu vas encore plus l’emmerder.
  • Excellente idée, annonce la jeune fille avant de rendre le téléphone à Daniel et d’aller piquer celui de Matthew.

Daniel et Annabeth quittent la maison et montent en voiture.

*Une heure plus tard*

  • Oui, je sais maman… (…) Oui, je te donnerais des nouvelles une fois qu’on sera à Londres. (…) On aurait dû te prévenir mais dans l’urgence on est parti à la vas vite. (…) je ne sais pas, on se voit dimanche soir. (…) Moi aussi, je t’aime maman, bisous, à dimanche soir, dit-elle avant de raccrocher.

Daniel conduit, Anna a rassuré sa mère, son père l’a lui aussi appelé, mais Anna n’a pas pu placer un seul mot dans la conversation. Matthew lui a envoyé des messages amusant du genre « Je vais te tuer, Alex me fait chier bordel ! » ou encore « Dès que je rentre à la maison, je t’étrangle et je t’enterre dans le jardin. ».

  • Bon, si tu me disais ce qu’il se passe maintenant, commence Daniel
  • Je dois voir Jake.
  • Bon, je sais que tu l’aime, mais là…c’est un peu trop.
  • Ce n’est pas pour ça, Charlie a fait une chute et il faut absolument que j’aille étriper son père.
  • Laisse-moi le faire, ça sera bien plus rapide.
  • Promet moi de ne pas t’énerver.
  • Je ne peux pas te promettre ça.
  • Alors promet moi de ne pas t’énerver avant moi, dit-elle en insistant sur le mot « avant ».

Daniel sourit mais Anna sait très bien que malgré son ton calme et posé, il est fou de rage. « Je sais qu’il sait que…et merde je sais plus rien maintenant. » grogne sa conscience en tentant d’être intelligente.

  • Je ne m’en mêlerais pas, Anna. Sauf si tu me le demande, Jake a fait une connerie avec Charlie, ça t’a mise en colère, d’accord, mais ça aurait pu t’arriver aussi.
  • Je sais mais tu te rends compte que je lui ai confié depuis hier et qu’il a déjà fait une connerie…?
  • Mais toi aussi tu aurais pu la faire tomber, une minute d’inattention et tout s’enchaîne très vite, Charlie ira bien, c’est une WALKER je te signale…
  • Tu es bien trop certain Daniel…

*Une fois à Londres*

Jake a envoyé un message à Anna, lui donnant l’adresse des urgences pédiatrique où il s’est rendu avec Charlie. Il n’a pas voulu lui dire pourquoi et pour quel raison il a dû se rendre là-bas. Daniel et Anna se garent sur le parking et entrent dans le hall des urgences. Anna envoie un message à Jake qui lui situe l’étage où ils se trouvent.

Une fois arrivé au quatrième étage, Anna et Daniel marchent dans les couloirs jusqu’à trouver Jake, fixant quelque chose à travers une vitre, les bras croisé sur sa poitrine, l’aire totalement perdu et perplexe.

  • Jake Thomas COOPER !

Le jeune homme ne se tourne même pas, Anna arrive à sa hauteur, tire sur son bras et une fois qu’il pose son regard sur elle. La jeune fille lui colle une énorme gifle. Daniel regarde la scène et s’arrête de marcher.

  • Mais qu’est-ce que tu as encore foutu putain ?!
  • Elle a une commotion cérébrale.
  • Quoi…? dit-elle en un souffle.

« Je le tue maintenant ou maintenant ? » dit sa conscience en sentant la colère augmenter de plus en plus.

  • J’étais en train de la changer sur mon lit, mon téléphone était posé sur mon bureau et j’ai reçu un appel d’un pote. Et il a fallu d’une seconde pour qu’elle glisse et qu’elle tombe.
  • Je vais te tuer, je vais te tuer, je vais te tuer ! crie-t-elle en donnant des coups sur le torse de Jake avant de poser sa tête contre lui en pleurant.

Sa colère et sa peur lui font perdre ses moyens.

  • Monsieur COOPER, je peux vous parler ?

Le médecin se tient devant eux, Anna a une boule dans la gorge, le stress monte en elle.

  • Votre fille a une commotion cérébrale, par mesure de sécurité, nous allons devoir la garder en observation pour la nuit. Le repos est le meilleur moyen pour elle de se soigner, indique le médecin
  • Elle va s’en sortir indemne ? demande la jeune maman
  • Je pense qu’elle n’aura pas de séquelle, avec un peu de chance, elle ira bien mieux demain, dit le médecin
  • On peut rester avec elle cette nuit ? demande Jake
  • Bien sûr, je ferais en sorte que vous aillez quelque chose pour dormir auprès d’elle cette nuit, accepte le médecin
  • Bien, merci, dit Anna
  • De rien, au revoir, conclut le médecin

Le médecin s’en va, Jake et Annabeth restent silencieux, puis Anna reporte son regard sur Jake.

  • Maintenant, je vais rester calme, et tu vas m’expliquer ce qu’il s’est passé.
  • Très bien.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s