Un Amour Inattendu

Chapitre 14

chapitre-14*Deux heures plus tard*

 Wyatt et Annabeth marchent le long de River Thames en dégustant une glace, après avoir dîné au Northall, une promenade digestive s’impose.

 Parle-moi de toi…

  • Que veux-tu savoir Annabeth Jane WALKER… ?
  • Tout.
  • Wyatt James PRESCOTT, dix-huit ans, d’origine américaine, né à Los Angles le trois janvier 1996, passionné de skateboard et de surf, fan de musique rock.
  • Tu as des frères et sœur ?
  • Trois sœurs, Cameron, seize ans, Jamie, quatorze ans et Marley, huit ans.
  • Comment s’appelle tes parents ?
  • James et Riley, autre chose ?
  • Hum…non, j’ai tout ce qu’il me faut.
  • Très bien, à ton tour…

Annabeth prend une bouchée de sa glace, ils s’installent sur un banc et regardent les bateaux défiler.

  • Annabeth Jane WALKER, seize ans, d’origine anglaise, née à Londres le douze octobre 1997, passionnée de danse, fan de musique pop. J’ai quatre frères que tu as déjà rencontrés, mes parents s’appellent Keith et Hope. Voilà…
  • C’est quoi ton plus grand rêve…?

Anna tourne la tête vers Wyatt et se met à pouffer de rire. Wyatt la pousse d’un coup d’épaule.

  • Rigole pas…aller, dit moi.
  • Bon, bon, je rêve d’entrer dans une école de danse pour devenir danseuse professionnelle.
  • Tu as déjà repérer des écoles ?
  • Oui, il y a la Royal Academy of Dance, la Pineapple Dance Studios et The Place. Et toi alors, c’est quoi ton rêve ?

Wyatt tourne la tête et fixe à nouveau les bateaux qui passent, Annabeth l’observe attentivement, puis Wyatt prend la parole.

  • Je rêve de pouvoir t’embrasser, là, maintenant, toute suite…

Anna tourne la tête et regarde le même endroit que Wyatt fixait. Un sourire en coin apparait sur ses lèvres.

  • Qu’est ce qui t’empêche de le faire ?

Ils tournent la tête en même temps puis Wyatt hésite avant de poser sa main sur la joue d’Annabeth. Les yeux du jeune américain regardent sans cesse les lèvres de la jeune anglaise. Anna murmure alors « Vas-y… » puis Wyatt pose ses lèvres sur celle d’Annabeth, et pour la jeune fille, cet instant fut le plus magique.

*Une heure plus tard, maison des WALKER*

Wyatt a raccompagné Anna jusqu’à la porte d’entrée de sa maison, tel un parfait gentleman.

  • J’ai passé une très belle soirée.
  • Moi aussi, j’espère qu’on pourra remettre ça.

« Tiens, ça me rappel quelqu’un ça… » dit sa conscience avec un ton sarcastique.

  • Avec grand plaisir…

Wyatt sourit, se rapproche d’elle, et prend sa main dans la sienne avant de saisir doucement son menton entre ses doigt puis se baisse pour poser ses lèvres contre les siennes. Anna voulu que cet instant dure éternellement, mais Wyatt se détache d’elle et lui sourit. Annabeth lui rend son sourire, Wyatt s’en va en regardant Anna, ils se lâchent la main, puis elle le regarde monter dans sa voiture avant de s’en aller.

Annabeth soupire d’aise et se mit à rire doucement. Elle saisit ensuite la poignée de sa porte d’entrée et rentre dans sa maison. Ses frères regardant un match de boxe à la télé et buvant des bières, leur parents sont partis travailler à l’hôpital. Anna retire ses chaussures et va s’asseoir entre ses frères.

  • Alors princesse, ta soirée ? demande Peter
  • C’était….magique.
  • Oh, toi, tu es amoureuse… dit Daniel

*Lendemain, South Hampstead High School*

Anna est en compagnie de Jessie, Connor et James dans les couloirs du lycée, ils n’ont pas cours à cette heure-ci, ils ont donc décidé de rester dans les couloirs.

  • Elle fait quoi Nao’ ? demande James
  • Elle m’a dit qu’elle allait chez le médecin ce matin, elle s’est cassée la gueule dans les escaliers hier soir.
  • On peut dire qu’elle est douée… dit Jessie
  • Moi, je dis que je ne connais pas cette débile… rie Connor

Anna donne un petit coup dans l’épaule de Connor, les deux amis se regardent avant de rire comme des imbéciles.

  • Tu es vraiment méchant…
  • Ann…regarde qui est à l’autre bout du couloir, lui dit Jessie

Anna tourne la tête et voit Jake en compagnie de sa nouvelle petite-amie. « Il change de pute tous les jours celui-là… » rie nerveusement sa conscience.

  • Comment elle lui bouffe la bouche sa pute…
  • Mais grave…c’est dégueulasse, insiste Connor
  • On dirait limite des labradors qui se lèchent les couilles, dit James

Anna, Jessie et Connor regardent James avant d’exploser de rire. James soupire et lève les yeux au ciel.

  • Mon humour est incroyable, je sais, commente James
  • Tu es trop con surtout…
  • Ce n’est pas vrai ! J’ai juste un humour trop développé pour ton cerveau de poisson rouge, dit James

Anna lui fait un sourire de garce et lui fait un bras d’honneur. James rigole et la tire contre elle pour l’enlacer.

  • Anna, ton don juan est là… lui dit Jessie

Anna tourne la tête et voit Wyatt, en compagnie d’autre garçon qu’il fréquente au skate-park, lorsqu’il voit Anna, il lui fait un grand sourire et marche vers elle.

Wyatt prend Anna dans ses bras et lui embrasse la joue en lui murmurant « Bonjour ma belle » à l’oreille. Anna sourit et se décolle de lui, puis elle regarde derrière Wyatt et voit Jake, la regardant, ne faisant plus attention à ce que sa « petite-amie » lui disait.

  • Qu’est-ce qu’il a ? lui demande Wyatt

Le jeune américain se tourne et voit que Jake et Anna se fixe avec un regard assez noir.

  • C’est qui lui ?
  • C’est le père de ma fille…

Anna soupire et se reconcentre sur Wyatt qui la regardait avec tendresse.

  • Pourquoi tu me regarde comme ça ?
  • Parce que tu es belle.

Anna baisse la tête afin que Wyatt ne voie pas ses joues virer au rouge. Wyatt pose son pouce sous le menton d’Annabeth pour lui relever la tête.

  • Et tu es encore plus belle quand tu rougis…
  • Mais arrête je vais ressembler à une tomate à cause de toi… !
  • C’est le but.
  • Crétin va…

Elle lui donne une petite tape dans l’épaule en rigolant, Wyatt tourne la tête et voit Jake, toujours en train de la fixer.

  • Il est jaloux ?
  • J’en ai bien l’impression…
  • Tu veux qu’on le rendre encore plus jaloux… ?
  • Fait moi rire…

Wyatt sourit puis pousse doucement Anna contre le mur, il pose sa main sur sa joue et la caresse, il pose ses lèvres sur celle d’Annabeth, ils ne peuvent pas s’empêcher de rire en sachant que Jake doit être vert de jalousie.

  • Lâche la, mec.

Wyatt et Anna arrêtent de s’embrasser et tournent la tête vers la personne qui les a interrompus. « Oh non, pas lui… » pleure sa conscience, déçu du fait que Jake ait interrompu ce moment.

  • Tu peux dégager s’il te plaît, tu nous dérange.
  • Je t’ai dit de la lâcher, s’énerve Jake
  • Jake arrête.
  • Toi arrête, à quoi tu joues putain ?!

Anna pousse Wyatt pour se mettre face à Jake, il serre les poings, ses veines ressortent dû à sa colère.

  • Qu’est-ce que tu veux dire par « à quoi tu joues ? »
  • Tu te tape un autre mec et…
  • Mais de quoi tu te mêles, je n’ai pas le droit d’avoir une vie amoureuse et un petit copain selon toi ?
  • Pas tant que tu portes MON enfant.
  • Et toi alors, je dois fermer ma gueule quand tu te tape une de tes putes ?
  • Mais ça n’a rien à voir…
  • Donc je résume, toi, tu peux sortir avec qui tu veux, mais moi, je dois me transformer en none…sauf que, j’ai aucune envie de jouer à ça, maintenant, tu peux retourner bouffer la bouche de ta pseudo copine et tu me laisse vivre ma vie.

Annabeth prend le bras de Wyatt et ils s’éloignent. Ils rentrent dans une salle de classe vide, Anna s’assit sur le bureau, Wyatt s’assit sur une table.

  • Je suis désolée…
  • Ton ex est très…con.
  • J’en peux plus…
  • Ne t’inquiète pas, par contre…je suis ton petit copain ?
  • Hein, heu…bah…

Wyatt se lève et se met face à Annabeth qui est plus haute que lui.

  • Annabeth Jane WALKER, me ferait-tu l’honneur d’être ma petite amie ?

Anna sourit et baisse la tête en rougissant, Wyatt lui embrasse le haut du crâne.

  • Il y a quelque chose de drôle dans ce que je viens de dire ?
  • Non, c’est juste que je n’y croie pas…
  • Bah pourquoi ?
  • Regarde-moi Wyatt, je suis enceinte, je suis énorme, personne ne doit vouloir de moi…
  • N’importe quoi…moi je te veux.

Anna relève la tête, ils se fixent pendant un court instant avant que Wyatt repose ses douces et chaudes lèvres sur celle d’Annabeth. Ils s’embrassent tendrement jusqu’à ce que Wyatt se détache de ses lèvres et prenne son visage entre ses mains, il la regarde droit dans les yeux.

  • Je veux que tu sache que je me fiche que tu sois enceinte d’un autre, pour moi, tu es Annabeth Jane WALKER, ma petite amie, enfin si tu es d’accord…

Anna se mit à rire, elle pose ses mains sur les bras de Wyatt avant de l’embrasser tendrement.

  • Mais bien sûr que j’accepter, idiot.
  • Heureusement, sinon je serais passé pour un con…

Ils rigolent tous les deux, Anna colle son front contre celui de Wyatt, lorsqu’il s’apprête à parler, la porte s’ouvre.

  • What are you doing ?!

Ils écarquillent les yeux, ce n’est ni Jake, ni un des frères d’Annabeth, ni un de leurs amis. Mais un professeur d’anglais. Ils se séparent immédiatement, Anna descend du bureau où elle est assise, Wyatt prend sa main.

  • Chez le principal, tout de suite ! dit le professeur d’anglais

Ils quittent la salle de classe, main dans la main en se retenant de rire. Le couloir est désert, Annabeth et Wyatt doivent être en cours depuis bien longtemps. Ils se rendent chez le directeur, cherchant des excuses bidon.

Annabeth toque, un « entrez » ce fit entendre, Wyatt ouvre la porte et tire Anna dans le bureau du principal.

  • Annabeth WALKER et Wyatt PRESCOTT…que me vaut votre visite ? demande le principal
  • Un professeur nous a surpris dans sa salle de classe, dit Wyatt
  • Et pour quel raison étiez-vous là-bas ?
  • Vous allez rire, on s’est enfermé dans la salle sans le faire exprès et…
  • C’est bon…ça ira pour cette fois, mais que je ne vous revois plus dans mon bureau, les prévient le principal

Anna et Wyatt quittent le bureau du principal, sans dire un mot. Puis Wyatt plaque doucement la jeune anglaise contre lui, il passe son bras droit autour de la nuque d’Annabeth et la rapproche de lui.

  • Quoi qu’il se passe entre nous dans les mois qui suivent, je veux rester à tes côtés, même si on ne sort plus ensemble.
  • Tu me le promets ?
  • Je te le promets…

Anna se met sur la pointe des pieds pour atteindre les lèvres de Wyatt, mais au dernier moment, le jeune américain pose ses mains sous les cuisses d’Annabeth et la soulève. Anna se met à rire, Wyatt la tient fermement, elle enroule ses jambes autour de sa taille.

  • Embrasse-moi…
  • Est-ce que tu le mérite…?
  • Bien sûr…sans moi tu serais en heure de colle à cette heure-ci.
  • Pas du tout, je me serais débrouillé sans toi.
  • Et comment ?
  • J’aurais parlé calmement au principal, en lui disant que je m’étais malheureuse enfermé avec toi dans la salle de classe, que la fatigue m’avait fait faire n’importe quoi…
  • Pff…N’importe quoi. Tu n’aurais pas réussi sans moi.
  • C’est toi le n’importe quoi. Pour la peine, je refuse de t’embrasser.
  • Alors ça, non !

Anna rigole et finit par poser ses lèvres sur celle de Wyatt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s