Un Amour Inattendu

Chapitre 12

chapitre-12*Neuf Janvier, South Hampstead High School*

Hope vient de déposer Annabeth sur le parking du lycée, la jeune fille marche, les écouteurs dans les oreilles, écoutant en boucle « Home des Foo Fighters ». Elle marche la tête baissée, lorsqu’elle se fait bousculer par quelqu’un. Anna relève la tête et voit un jeune homme, sur son skateboard, brun avec une casquette, fumant une cigarette.

  •  Tu ne pourrais pas faire attention, abruti !

Le jeune homme s’arrête et descend de son skateboard, il donne un coup dedans et l’attrape, il marche ensuite vers Annabeth, une fois à sa hauteur, Anna pu remarquer que le jeune homme en question faisait au moins deux tête de plus qu’elle.

  •  Qu’est-ce que tu as dit ma belle, je n’ai pas bien compris…

 « Ah…lui, il est américain. » se dit-elle. Annabeth revient à la réalité lorsqu’elle remarque que le jeune homme s’impatienté.

  • D’où tu m’appelle « ma belle » toi ?
  • Bah…d’ici.
  • Oh mon dieu quel humour ! Non mais sérieusement, tu m’as bousculé, j’attends des excuses.
  • Ah ah…tu es une petite rigolote toi.

 Il lui fit un sourire, « Canon ! » hurle sa conscience en se faisant de l’air. Puis il remonte sur son skateboard et va jusqu’au lycée.

 *Hall du lycée*

 Annabeth est à son casier, prenant ses livres, le hall est désert à cet heure-ci. Anna reçoit un texto de James, elle lui répondit et lâche son téléphone en sursautant lorsqu’elle entend une voix derrière elle :

  • Tu envoies des texto à ton copain ?

 Elle se tourne et voit le même jeune homme que toute à l’heure. Il ramasse son téléphone et lui tend en souriant.

  •  Mais qui es-tu toi, un flic ?
  • Non, je suis Wyatt. Wyatt PRESCOTT.

 Annabeth lève les yeux au ciel, le dénommé Wyatt reste à côté d’elle, la regardant avec un stupide sourire en coin, puis il se tourne vers les casiers et tente de l’ouvrir, sans succès.

 Annabeth lève à nouveau les yeux au ciel, elle donne trois coup de main dans le casier, celui-ci s’ouvre. Anna prend ses derniers livre et ferme son casier, Wyatt se tourne vers elle et la regarde de haut en bas, son regard s’arrête sur son ventre.

  • Pas la peine de me regarder comme ça, je suis enceinte.
  • Je vois ça, il est où ton mari ?
  • Mais…je ne suis pas mariée, je n’ai que seize ans…
  • Ah d’accord…je vois.
  • Quoi ?
  • Tu es une chaudace en vrai…

Annabeth hausse les sourcils, outré par ce que Wyatt vient de dire, « Frappe-le, frappe-le, frappe-le, FRAPPE-LE ! » hurle sa conscience en enfilant des gants de boxe.

Puis Anna revient à la réalité et lorsqu’elle tente de lui envoyer sa main dans le visage, Wyatt l’attrape au vol. Puis il regarde minutieusement ses doigts, « Qu’est-ce qu’il a celui-là ? » se demande-t-elle.

  •  En effet, pas d’alliance…
  • Mais lâche-moi bordel !

Wyatt repose son regard sur elle et en un seul mouvement, elle se retrouve le dos collé au torse de Wyatt, qui lui tord le bras.

  • Ah oui au fait…n’essaie pas de me frapper, tu risquerais d’y laisser ta peau.
  • Si tu crois que j’ai peur de toi, tu peux te foutre un doigt dans le cul.

 Wyatt la fait à nouveau virevolté, Annabeth se retrouve face à lui.

  • Tu es très intéressante belle inconnue…
  • Et toi tu es très con.

Wyatt se mit à rire, « Il est canon cet enfoiré… » dit sa conscience en hochant la tête.

  • Dit-moi ton nom…
  • Tu le sauras plus tard, c’est plus marrant que je reste une inconnue.

Wyatt sourit et la lâche, Anna s’en va sans se retourner.

 *Seize heures trente*

Annabeth quitte le lycée après une longue journée de cours, ses frères ont un entraînement plus long aujourd’hui parce qu’ils ont une compétition demain. Annabeth a donc trois heures de solitude devant elle.

 Elle marche et se rend au skate-park, s’assit sur un banc, sort un bouquin de son sac, « Nos étoiles contraires » de John Green. Elle lit ce livre et s’est complètement déconnectée du monde, jusqu’à ce qu’un skateur quitte la rampe et va s’installer sur le banc où elle se trouve.

  • « Nos étoiles contraires… » encore un truc nul.

 Anna relève la tête, et dès qu’elle le voit, elle pousse un soupire désagrément.

  •  Tu me colle maintenant Wyatt ?
  • Pas du tout, tu es juste sur mon territoire.
  • Ah vraiment…ton territoire c’est le skate-park ?
  • Bien sûr, et j’aimerais savoir ce que tu fais ici ?
  • J’ai trois heures à tuer, alors je suis venue lire ici tranquillement, enfin, j’étais tranquille avant que tu arrives.

 Wyatt sourit et saisit son bouquin pour le fermer. « Mais pour qui il se prend lui ? » crie sa conscience en parlant comme une racaille.

  •  J’étais en pleine lecture au cas où tu ne l’aurais pas remarqué.
  • Tu sais où tu es ?
  • Je suis dans un skate-park…
  • Et qu’est-ce qu’ont fait dans un skate-park ?
  • Du skateboard…
  • Bien.

 Wyatt prend la main d’Annabeth et la lève du banc, il prend son skateboard et le tend à la jeune fille qui le refuse.

  •  Je ne sais pas faire de skateboard…
  • Grimpe dessus, je vais t’apprendre.

 Anna s’exécute, elle prend la main de Wyatt, elle tente de rouler seul mais elle n’a pas d’équilibre, Wyatt pose sa main derrière son dos et ils commencent à rouler doucement.

  • Tu ne me lâche pas, hein ?
  • Promis…

Wyatt continue de la tenir pendant un court instant, lorsqu’elle faillit tomber en avant, le jeune homme pose sa main sur son ventre, leur regard se croisent, Annabeth rougit et baisse la tête, « J’en ferais bien mon quatre heure de celui-là… » murmure sa conscience avec une voix perverse.

Anna descend du skate, Wyatt a toujours sa main sur son ventre, mais il la retire brusquement lorsqu’il senti quelque chose provenant du ventre de la jeune fille.

  • C’est quoi ça ?
  • Je crois qu’elle bouge…
  • Sérieux, je peux ?
  • Vas-y…

Wyatt repose ses mains sur le ventre d’Annabeth, « Meuf tu es sérieuse ? Tu le connais à peine ! » Elle sort de ses pensées lorsque le bébé donne un nouveau coup. Wyatt sourit et retire ses mains du ventre de la jeune fille.

  •  Tu peux me donner ton prénom maintenant ?
  • Tu ne vas pas lâcher l’affaire ?
  • Certainement pas…
  • Très bien…je m’appelle…

 Elle s’arrête de parler lorsqu’elle reçoit un message de son frère.

De : Daniel

À : Annabeth

« Tu es où ? On t’attend au parking, l’entraînement a finit plus tôt, magne toi ! »

  • Il faut que j’y aille.
  • Je te raccompagne dans ce cas-là…

 *Parking du lycée*

 Wyatt et Annabeth discutent et rigolent en marchant, ils arrivent finalement au parking, Daniel, Kyle, Matthew et Peter sont assis dans le coffre de la voiture de l’aîné, écoutant de la musique et buvant des bières. Annabeth arrive devant eux en compagnie de Wyatt.

  • Enfin, putain ça fait une plombe qu’on t’attend, dit Daniel
  • C’est qui lui ? demande Peter
  • C’est Wyatt, Wyatt, je te présente mes grand-frères, Daniel, Kyle, Matthew et Peter.
  • Salut, dirent les quatre frères en cœur
  • Salut, répondit Wyatt, je peux te parler seul à seul, demande-t-il à Annabeth ?
  • Oui, les gars vous m’attendez, j’arrive dans deux minutes.

 Anna et Wyatt s’éloignent de la voiture de Daniel. Wyatt lui tend un bout de papier, elle le prend et l’ouvre, découvrant le numéro de téléphone de ce dernier.

  • Mais pourquoi tu…
  • C’est juste au cas où, si un jour tu te sens seule ou triste, appel moi.
  • D’accord…
  • Tu es une fille bien, même si je te connais depuis moins de vingt-quatre heures, je sens que tu es quelqu’un de bien.
  • Merci…
  • Alors, je veux que tu me promettes que si un jour tu es malheureuse et que personne n’est là pour toi, je veux que tu m’appel, à ce moment-là, je serais là pour toi.
  • Merci, Wyatt…

Le jeune homme sourit et fixe Annabeth avant de la prendre dans ses bras, Anna hume son parfum, doux et masculin, il lui embrasse la joue, « Allez, dit lui ton prénom bordel de merde, un mec canon qui s’intéresse à toi, le laisse pas filer ! » crie sa conscience. C’est alors que la jeune fille murmure : « Anna, je m’appelle Annabeth Jane WALKER… »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s